lundi 9 mars 2015

{Atelier d'écriture}Demain, j'arrête!

Après un moment d'absence aux ateliers d'écriture me revoici, je voulais participer à celui de L'orée des rêves et à celui de Leiloona et, en réfléchissant au thème de l'un, j'ai été inspirée en même temps par la photo de l'autre Du coup, un seul texte pour ces deux ateliers. Bon, je vous avoue que j'ai l'impression d'être partie dans un sacré délire mais vous jugerez par vous même. J'espère que ce texte vous plaira, n'hésitez pas à commenter et à me dire ce que vous en pensez. Bonne lecture.

© Marion Pluss
Tous les matins, c'est le même refrain. Dès la sonnerie du réveil, je hante tes pensées et tu ne penses qu'à te jeter sur moi, je suis toujours très proche de toi et tu n'attendras pas la sortie du lit avant de me porter à tes lèvres. Mais aujourd'hui, en entendant résonner les premières notes de « The end » des Doors avec lesquelles tu t'éveilles, même si rien ne peut sembler différent, je sais que je te forcerais à t' épargner mon Bébert.

Je sens ta main venir vers moi mais je ne veux pas que ça aille si vite, je me défile et je laisse la place à une de mes comparses. A peine terminée, je sais que tu vas refaire une plongée et que je vais devoir m'esquiver encore une fois. Voilà déjà deux de mes voisines qui ont disparu et la journée ne fait que commencer. J'aimerais t'éviter encore quelques heures et être la dernière survivante. On dirait que tu te diriges vers la douche, je vais pouvoir respirer quelques minutes pas comme toi qui à le souffle de plus en plus court.

J'entends tes pas s'approcher, tu reviens vers nous et j'ai très vite fait de sentir ta main me frôler. Un petit écart sur la gauche et c'est une de mes copines qui se fait prendre au piège.
Tiens, ça secoue là-dedans, nous partons en balade. J'entends le doux ronronnement de ta moto, je sais que tu pars rejoindre ton pote Nanard pour une journée d'escapade. Vous allez emprunter l'autoroute pour vous arrêter boire un verre dans ce café de motards dont vous êtes devenus des habitués. Et moi, toute la journée, je vais devoir m'esquiver entre tes doigts et ceux de ton copain qui vont plonger vers moi, jusqu'à me retrouver seule.

Les heures défilent et nous sommes de moins en moins nombreuses pour n'être finalement plus que deux. Je ne sais pas trop où nous sommes jusqu'à ce que je sente tes mains s'approcher vers nous et que je t'entende rire aux éclats avec Nanard. Je me cache dans un coin et je t'échappe. Ça y est je suis seule, je suis fière de moi, j'ai réussi la première étape de ma mission.
Tu dis au revoir à ton ami et nous reprenons le chemin de la maison sans faire le moindre arrêt. Je suis la dernière et tu n'as pas pensé à nous renouveler.

A peine la porte franchie, je connais mon destin, c'est maintenant que je vais devoir agir, tu me saisis et je décide de te faire cracher tes poumons jusqu'à t'entendre dire « Demain, j'arrête ! » Je suis ta dernière cigarette et je peux m'éteindre en paix, tu viens de prononcer ces mots que j'attendais tant, j'espère juste que tu tiendras ta promesse. « This is the end »




30 commentaires:

  1. Quel veinard, j'aimerais rencontrer cette cigarette!!!! Voilà une belle idée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine :) Merci, ça me fait plaisir que l'idée plaise :)

      Supprimer
  2. Quelle bonne idée ! J'espère qu'il va tenir sa résolution :)
    Bravo pour la narration de la cigarette, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça me fait plaisir de voir que l'idée et que la narration de la cigarette plaise :) Je l'espère aussi qu'il va tenir :)

      Supprimer
  3. Que cette dernière cigarette ait raison !

    RépondreSupprimer
  4. Belle structure en boucle ! Cette cigarette est une narratrice sympathique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Oui je suis contente qu'elle plaise cette narratrice :)

      Supprimer
  5. très original !!! je n'ai compris que vers la fin ;) normal je ne fume pas ;)
    Myrtille http://lagazettedecitronbleu.eklablog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me fait plaisir d'avoir réussit à laisser planer un peu de mystère :)

      Supprimer
  6. Un délire, oui, mais un délire agréable à lire. j'ai mis un petit moment avant de comprendre et j'ai trouvé ça vraiment sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me rends que le délire plait pas mal :) Ca me fait plaisir, c'est que je voulais laisser miroiter un peu le lecteur :)

      Supprimer
  7. très bonne idée de donner la parole à la cigarette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'avoue que j'avais commencé différemment et puis l'idée est née :)

      Supprimer
  8. Je pensais que c'était une canette de bière qui parlait ! J'aime beaucoup ton idée qui est très bien amenée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça aurait pu aussi :) Merci beaucoup :)

      Supprimer
  9. Une très belle participation, comme toujours !

    RépondreSupprimer
  10. Point de vue original et étonnant ! J'ai beaucoup apprécié ! J'espère qu'une de mes cigarettes me fera penser cela un jour aussi ! (oui, bon, je sais, c'est à moi de faire un choix ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça me fait plaisir d'avoir étonné :) Ce serait simple si c'était à elle de faire le choix :)

      Supprimer
  11. Je me suis laissée prendre et j'ai été surprise. Très bien fait en tous les cas, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Ca me fait plaisir d'avoir réussi à créer l'effet de surprise :)

      Supprimer
  12. Effet de surprise garanti! On se doute bien qu'il ne s'agit pas d'un homme, mais qui? Quoi? On ne le sait qu'à la fin. Bravo (une fumeuse repentie)
    Dominique (http://www.lecoindedominique.fr/). Je mets ça parce que je ne sais plus le code de mon compte google et le reste, je n'y comprends rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ça me fait très plaisir pour l'effet de surprise :) Merci beaucoup :)

      Supprimer
  13. Oh un point de vue bien original ! :D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)